Comité de santé et mieux-être

MANDAT

Le CSME a pour mandat de recommander à la direction des actions ciblées, axées sur les préoccupations du personnel et des médecins face à leur santé et leur mieux-être. Tout cela en tenant compte de la mission, des valeurs et des orientations du CRSSS de la Baie-James.

Le CSME a également le mandat d’agir en tant qu’agent de changement en promouvant et en diffusant les bonnes pratiques en matière des saines habitudes de vie, de pratiques de gestion, de conciliation travail vie-personnelle et d’environnement de travail. Le CSME doit lui-même être un exemple pour l’organisation en matière de santé et mieux-être au travail.

OBJECTIFS

  1. Influencer les acteurs afin d’orienter les actions de l’organisation en matière de gestion des personnes, en priorisant les pratiques permettant d’assurer un milieu de travail sain, attractif, qui place la personne au centre des préoccupations et orienté vers le développement et le maintien de conditions favorables à la santé globale des individus;
  2. Maintenir la démarche Entreprise en santé au cœur des priorités organisationnelles tout en visant l’amélioration continue.
  3. Viser une plus grande mobilisation tout en valorisant la responsabilisation de chacun face à sa santé et à son bien-être (autodétermination);
  4. Mettre sur pied des actions qui répondent aux besoins des employés, gestionnaires et médecins du CRSSS de la Baie-James tout en concentrant nos efforts.

RÔLES ET RESPONSABILITÉS :

Du comité

  • Étudier l’information pertinente à la santé et au mieux-être du personnel, incluant les résultats dépersonnalisés de la collecte de données énoncée dans le chapitre 7 de la norme qui s’appliquent au niveau de la classification visée;
  • Élaborer le plan d’action en tenant compte des besoins du personnel révélés par la collecte de données conformément à l’article 7.4 de la norme, ainsi que des ressources et des priorités de l’organisation et du MSSS;
  • Assurer la promotion et la mise en œuvre du plan d’action;
  • Évaluer les interventions réalisées dans le cadre du plan d’action conformément aux exigences du chapitre 9 de la norme qui s’appliquent au niveau de la classification visée.

Du représentant de la direction

  • Promouvoir la démarche de santé et de mieux-être auprès de la direction, des gestionnaires et des membres du personnel;
  • Mobiliser les gestionnaires pour faciliter la réalisation de la démarche de santé et de mieux-être;
  • S’assurer de la disponibilité des ressources humaines, matérielles et financières nécessaires;
  • Mettre sur pied le comité;
  • Définir, en collaboration avec les membres du comité, le mandat et les objectifs du comité;
  • Faire approuver par la direction le plan d’action présenté par les membres du comité;
  • Informer la direction de l’avancement et du maintien de la démarche
  • Participer à des réunions du comité. 

Du responsable de la démarche

  • Diriger et animer les rencontres du comité;
  • Définit les besoins de formation des membres du comité;
  • Coordonner les activités du comité et en assurer le suivi.

En plus, le CSME :

  • Doit tenir au moins quatre (4) rencontres par année;
  • Doit faire rapport à la Direction de l’établissement sur une base régulière;
  • S’engage à respecter la confidentialité de toutes les données accumulées dans le cadre de la démarche Entreprise en santé;
  • Doit assurer la collaboration de tous les partenaires organisationnels et recourir à l’expertise interne afin de répondre aux exigences de certification de la démarche Entreprise en santé;
  • Doit adapter les moyens de communication selon les besoins et les priorités;
  • Doit s’assurer d’être efficace et se donner les moyens d’atteindre les résultats souhaités.

Le rôle et les responsabilités individuels des membres du CSME :

  • Être un agent de changement;
  • Être un agent multiplicateur (mobiliser, influencer);
  • Assurer une bonne communication (écoute, diffusion);
  • Participer activement aux rencontres et activités en dehors des rencontres (promotion, etc.);
  • Être disponible et assidu;
  • Faire preuve de volonté, être intéressé et engagé;
  • Faire preuve de respect, de franchise, de professionnalisme et de transparence.

CE QUE LE COMITÉ SOUHAITE ATTEINDRE D'ICI 3 ANS :

  • Agir comme comité aviseur au sein de l’établissement;
  • Assurer que les moyens, activités et initiatives du plan d'action de la démarche soient, autant que possible, adaptés dans le but de s'adresser à un maximum d'installations du CRSSS de la Baie-James et à un maximum d'équipes dans les installations afin de favoriser le développement de la culture axée sur la santé et le mieux-être au travail.

MEMBRES

Membres d'office en lien avec les responsabilités associées à leur fonction dans l'organisation

  • Jennifer Cormier, équipe de direction
  • Émilie Gravel, coordonnatrice CSME
  • Marie-Andrée Duperré, responsable coordination de la démarche
  • Julie Pelletier, adjointe à la PDG, relations médias, communications et affaires juridiques

Membres d'intérêt

  • Geneviève Carignan, conseillère en soins infirmiers
  • Lyne Chevrefils, diététiste-nutritionniste
  • Luc Gendron, agent de planification, de programmation et de recherche
  • Louise Leroux, agente administrative
  • Vanessa Simard, agente administrative
  • Marie-Pier Pomerleau, adjointe à la direction
  • Vacant
  • Vacant
  • Vacant
  • Vacant

Soutien administratif

  • Pamela Beaupré, adjointe à la direction

Le nombre total de membres est de 14 personnes. Le principal critère pour devenir membre du comité est l'intérêt. Le CSME veille à s'assurer qu'il existe une représentation des secteurs est et ouest ainsi qu'une diversité d'employés provenant de différents secteurs et emplois de l'organisation au sein du comité.

Pour en savoir plus, consultez le Bulletin Entreprise en santé à ce sujet paru en avril 2014. Le mandat du comité a été révisé en mars 2017.